Ordinateurs portables : il y a urgence à mettre en place une sauvegarde automatique sécurisée

En quelques années, l’ordinateur portable s’est imposé comme un outil de travail important dans les entreprises, se substituant même au traditionnel PC. Qu’il soit fourni par les organisations ou apporté directement par les salariés, il représente un risque non négligeable concernant la sécurité des données.

Le problème ne se pose pas vraiment quand l’ordinateur portable est utilisé au bureau : le plus souvent, il bénéficie de tous les services du système informatique et les données sont sauvegardées.

En revanche, dès que le dirigeant ou ses collaborateurs sortent des locaux, il peut y avoir des brèches dans la sécurité (vol, crash du disque dur) qui peuvent avoir des conséquences financières très lourdes.

Il est donc primordial de savoir comment bien se protéger. Pour cela, il faut mettre en place des sauvegardes sur ordinateur portable.

ordinateur portable travail

Quelques chiffres-clés pour bien comprendre les enjeux de la sauvegarde sur ordinateur portable

Savez-vous que :

  • 1700 milliards de dollars sont perdus chaque année à cause du manque de productivité lié à la perte de données ?
  • que plus de la moitié des entreprises (51%) n’ont pas encore mis en place un plan de récupération des données ?
  • que 71% des professionnels ne sont pas sûrs de pouvoir récupérer leurs données en cas de défaillance ?

Cette étude réalisée par EMC (source) est à mettre en parallèle avec une autre information capitale : en moyenne, chaque année, plus d’un salarié sur 5 se fait voler son ordinateur portable (source).

Il ne faut pas non plus sous-estimer les risques liés au Wi-Fi non sécurisé dans les gares, les aéroports, les espaces publics, etc… Près d’une entreprise sur deux (48%) a ainsi été victime d’un ransomware au cours des douze derniers mois (source). Près d’un tiers d’entre elles auraient accepté de payer la rançon demandée pour récupérer leur données… en vain dans près de la moitié des cas.

Il est donc capital pour les entreprises de mettre en place un processus de sauvegarde des données automatique et sécurisé.

Comment mettre en place un processus de sauvegarde efficace ?

La solution la plus efficace reste l’externalisation de la sauvegarde.

En effet, si vous stockez vos données sur le même support, vous risquez de tout perdre en cas de dysfonctionnement. Avec une sauvegarde externe, en cas de défaut matériel, vous serez protégé contre ce type de risques.

Faut-il stocker ses données en ligne via un service cloud ?

Oui… et non. En réalité, tout dépend de la qualité et le degré de sécurité de la solution choisie.

Certains services, comme les hébergeurs web, effectuent des sauvegardes de données régulières. Certains prestataires proposent aussi des solutions de stockage en ligne.

Mais leurs offres présentent généralement un double inconvénient :

– les sauvegardes ne sont pas automatiques. Vous pouvez donc perdre tout ou partie du travail réalisé le jour J ou même durant la semaine, selon la fréquence des sauvegardes.

– elles ne nécessitent aucun support physique. Concrètement, cela veut dire que les données peuvent être piratées à distance. Si le réseau n’est pas suffisamment sécurisé (domicile, Wi-Fi public…), le risque de perte de données devient très élevé. De plus, les solutions 100% à distance peuvent s’avérer problématique en cas de virus car elles ne permettent pas de récupérer facilement la dernière version non infectées.

– elles ne sont pas toutes localisées en France. Pour une plus grande sécurité, il est pourtant important que les sauvegardes des différentes versions d’un même fichier (on parle dans ce cas de « versionning ») soient effectuées sur notre territoire.

Ce sont des points à scruter avec attention pour choisir la bonne solution, surtout si les données à sauvegarder sont particulièrement sensibles.

A quelle fréquence faut-il sauvegarder les données ?

Tout d’abord, il est important de s’habituer à sauvegarder TOUTES les données. En cas de vol d’un ordinateur portable, cela vous fera gagner un temps précieux. Vous réaliserez aussi des économies substantielles si vous n’avez pas à investir dans la réinstallation de certains outils/logiciels.

Autre précision importante : la fréquence des sauvegardes doit être proportionnelle à l’importance des données.

A partir de là, 3 bonnes pratiques sont à appliquer :

  1. Données sensibles : la sauvegarde doit être automatique (plus elle est fréquente – avec un enregistrement de chaque modification – mieux c’est !)
  2. Ensemble des fichiers : vous pouvez vous contenter d’effectuer une sauvegarde complète par semaine, et ce même si vous effectuez des sauvegardes régulières. Il est capital d’avoir une version récente et sûre de toutes vos données.
  3. Ajouts ou modifications récents : cette sauvegarde doit être effectuée au quotidien. Elle concerne toutes les fichiers qui auront été modifiés ou ajoutés entre deux sauvegarde complètes.

L’avis de Laurent Brault, dirigeant de MDK Solutions

 

 

Un système de protection efficace est un système qui fonctionne en toute sécurité même avec un Wi-Fi non sécurisé !

Le service Nomad Vault de MDK Solutions permet de faire des sauvegardes automatiques de toutes les données sensibles.

Il apporte une double garantie :

Les sauvegardes (principales et redondantes) sont transmises via un VPN sécurisé, construit automatiquement par la solution, et elles sont stockées, chiffrées, avec versionning en France.
Ce type de sauvegarde permet d’être sûr de ne pas perdre ses données, mais aussi protège en cas de ransomware. En effet, la sauvegarde distante ne permet pas de renommer les fichiers (on parle de « rename ») et le versionning garantit la récupération de la dernière version non infectée.

Partager cette page
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin